Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Services : cortège de mariage, faire-parts, réfection de tapis, broderie...

 

Abbaye de Rieunette

Abbaye de Rieunette

L’Abbaye Sainte Marie de Rieunette (Aude, diocèse de Carcassonne) a été fondée en 1162. A la fin du XIIème siècle se constitue une congrégation regroupant plusieurs monastères de moniales, dont celui de Rieunette, autour de l’abbaye de Tart (Bourgogne), sous la paternité de l’abbé de Cîteaux. Étant donné l’éloignement géographique entre la Bourgogne et le Languedoc, le droit de paternité vis-à-vis de Rieunette est confié à l’abbé de Sainte Marie de Villelongue.

En 1528 les moniales se sentant menacées par les calvinistes se réfugient à Carcassonne. L’abbaye est incendiée en 1568. En 1648 Cécile de Noé tente de rétablir la communauté à Rieunette et s’oppose alors aux moines de Villelongue qui ont entre-temps vendu l’Abbaye et ses terres à des seigneurs voisins. A sa suite, Élisabeth de Levis s’attache à reconstituer le temporel de l’abbaye mais elle est assassinée le 13 juin 1671. La communauté regagne alors Carcassonne puis en 1761 est transférée à Lombez. Le monastère reste ensuite inoccupé et devient une métairie après la révolution française.

Le travail fait donc partie intégrante de leur vie monastique. Il permet de gagner leur vie, servir les hommes et le Seigneur en contribuant à la vie de leur société, les épanouir en participant à l’œuvre de la Création.

A Rieunette leur travail est varié. Certaines de leurs activités sont directement liées à la vie de la communauté (cuisine, lingerie, sacristie, ménage, entretien des terrains autour du monastère…), d’autres à l’accueil des hôtes (hôtellerie, visites), mais aussi à leurs différentes activités plus directement lucratives. Ils consacrent une part importante de leur temps au conditionnement, à la fabrication et à l’expédition de produits aromatiques cosmétiques et alimentaires mais font aussi des confitures, des illustrations pour enfants ou travaillent au jardin pour faire pousser fruits et légumes

Rivus nitidus, « le clair ruisseau. » C’est de ce petit cours d’eau qui chante à ses côtés que tire son nom l’abbaye Sainte Marie de Rieunette nichée dans un vallon au cœur de la forêt domaniale des Corbières occidentales. Après plusieurs siècles d’interruption de la vie monastique, l’abbaye, restaurée par la communauté des moniales cisterciennes de Boulaur (Gers), a été inaugurée le 18 avril 1998.

 

interligne
interligne interligne interligne interligne interligne interligne interligne interligne interligne

Œuvre au service de la promotion du travail monastique depuis 1951