Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Services : cortège de mariage, faire-parts, réfection de tapis, broderie...

 

Clarisses de Lourdes

Ref. SA243
Clarisses de Lourdes
Ail noir bio

zoom

photos non contractuelles

Neuf 16.00 T.T.C.
en stock

Quantité

Alerte réapprovisionnement
Recevez une alerte par email dès que votre choix sera de retour en stock
Votre e-mail*:

Détails Produit

Ail noir bio. Produit 100% naturel préparé par les clarisses de Lourdes

L'ail blanc bio est mis en fermentation à une température entre 65° et 75° et une atmosphère humide obtenue avec de l'eau de mer (laboratoire Sea-AquaCelle's).

L'ail prend alors une couleur charbon (d'où son nom Ail noir) et une texture fondante.

Son parfum très délicat et son goût subtil en font un condiment très apprécié par les grands chefs.

Conseils d'utilisation :

Délicieux avec les poissons blancs, les gigots et volailles, les oeufs, les pommes de terre ou les pâtes (à rajouter en fin de cuisson)

Découpé en lamelles sur une tranche de pain avec filet d'huile d'olive, fleur de sel et poivre.

Existe aussi sous forme de confit

Un savoir faire à redécouvrir

Connu et utilisé depuis l’Antiquité pour ses vertus culinaires et thérapeutiques, l’ail blanc a rapidement conquis le reste du monde. D’abord utilisé en Asie centrale, puis cultivé en Egypte, il est maintenant partout. 
Toutefois, il y a quelques années, est apparu un « nouvel » ail, l’ail noir. pour la première fois sur la côte sud-est du Japon au début des années 2000. 
Non, ce n’est pas une autre variété d’ail mais seulement l’ail blanc soumis à une fermentation. Et cette transformation est d’autant plus intéressante qu’elle augmente considérablement les vertus thérapeutiques de l’ail… ...
Ce sont les travaux du professeur Jin-ichi Sasaki qui ont permis de mettre en lumière ses vertus thérapeutiques, notamment antioxydantes et stimulantes de l’immunité. Mais c’est en 2004 qu’un inventeur Coréen, basé en Californie, dépose le brevet de fermentation de l’ail noir. 
C’est pourquoi vous entendrez parfois parler d’ail coréen ou ail noir de Corée…
 

Quelles sont ses vertus?

La fermentation de l’ail permet de stabiliser la molécule responsable de l’odeur et du goût fort de l’ail blanc : l’allicine. 
Sous forme stabilisée, l’allicine se transforme en S-allyl-cystéine. 
C’est cette dernière molécule qui apporte la plupart des propriétés thérapeutiques à l’ail noir.

Anti cholesterol

La S-allyl-cystéine permet de réguler le taux de LDL-cholestérol (mauvais cholestérol), ainsi que le HDL Cholestérol (bon cholestérol). 
Également régulateur de l’hypertension, l’ail noir est donc un très bon allié de la santé cardio-vasculaire. 
Une étude réalisée par Matthew Budoff à l’UCLA a montré que les personnes ayant pris de l’ail noir chaque jour ont vu l’accumulation de plaque coronaire diminuer de 50%, leur HDL-cholestérol s’améliorer et les taux d’homocystéine baisser, à la différence du groupe placebo. 

• Antioxydant

La fermentation de l’ail permet d’augmenter sa fonction antioxydante, elle serait deux fois supérieure à celle de l’ail blanc grâce à la S-allyl-cystéine, qui est un composé soufré. 
En luttant contre les radicaux libres, notre super-ail ralentit l’apparition des maladies et dégénérescences liées au vieillissement.

Une prise régulière d’ail noir ou de S-allyl-cystéine a également permis de prévenir la dégénération du lobe frontal, améliorant ainsi l’apprentissage, la mémoire et allongeant la durée de vie.
Protégeant les neurones de l’apoptose (mort cellulaire), l’ail noir prévient les maladies neurodégénératives. 

Stimulant de l'immunité et détoxifiant 

La S-allyl-cystéine contenue dans l’ail noir renforce ses propriétés antiseptiques et antibactériennes. 
Stimulant l’activité des enzymes et des cellules immunitaires, ce type d’ail aide à combattre les infections et est utilisé pour éliminer de nombreuses bactéries. 
Très bon contre les infections intestinales notamment (Candida Albicans) ou les maux de l’hiver (troubles respiratoires), on l’utilise aussi pour détoxifier le foie, suite à une prise prolongée de médicaments par exemple.

Jean-Hugues Petitjean , biologiste et nutritionniste

Poids net : 150 G

Œuvre au service de la promotion du travail monastique depuis 1951