• Des produits d’exception fabriqués par des personnes d’exception !
Abbaye de Tournay

Abbaye de Tournay

A Madiran, au nord des Hautes-Pyrénées, aux confins des Pyrénées-atlantique, du Gers et des Landes, un prieuré, dédié à Notre-Dame, avait été fondé au XIème siècle par l’Abbaye quercynoise de Marcilhac, abandonné depuis le XVIIème siècle. Au début des années 1930, sollicité par les propriétaires de ce prieuré, les moines de l’abbaye d’En Calcat, dans le Tarn, acceptent d’y faire revivre la vie monastique. De l’ancien prieuré, il ne reste que l’église romane, devenue église paroissiale après la Révolution, ainsi qu’un bâtiment en ruines qui est restauré pour accueillir la nouvelle communauté.

A Madiran, au nord des Hautes-Pyrénées, aux confins des Pyrénées-atlantique, du Gers et des Landes, un prieuré, dédié à Notre-Dame, avait été fondé au XIème siècle par l’Abbaye quercynoise de Marcilhac, abandonné depuis le XVIIème siècle. Au début des années 1930, sollicité par les propriétaires de ce prieuré, les moines de l’abbaye d’En Calcat, dans le Tarn, acceptent d’y faire revivre la vie monastique. De l’ancien prieuré, il ne reste que l’église romane, devenue église paroissiale après la Révolution, ainsi qu’un bâtiment en ruines qui est restauré pour accueillir la nouvelle communauté.

Les premiers moines arrivent par petits groupes à partir de 1934. Ils restent dépendants d’En Calcat jusqu’au 2 octobre 1939, date à laquelle un décret du Père Abbé général donne à Madiran le statut de Prieuré autonome.

Concrètement cette décision ne prend effet que deux années plus tard, quand la petite communauté, dispersée par la guerre, peut se regrouper à nouveau. Un Noviciat est ouvert en juillet 1941. Très vite les novices affluent, nombreux. 

Lire plusVoir moins
Filtrer par

Menu

Paramètres