• Des produits d’exception fabriqués par des personnes d’exception !
Monastère de la Visitation de Saint-Flour

Monastère de la Visitation de Saint-Flour

l’ordre de la Visitation Sainte Marie, fondé en 1610 par Saint François de Sales et Sainte Jeanne de Chantal, pour « donner à Dieu des filles d’oraison ».

Le monastère de Saint-Flour a été fondé en 1628 par celui de Montferrand. Dès 1618 Mgr de Noailles avait exprimé à François de Sales, rencontré à Paris, son désir d’avoir des Filles de la Visitation dans son diocèse. La mort du saint en 1622 fit retarder ce projet. Quelques années plus tard, Mgr de Noailles renouvela sa demande à Mère de Chantal. Celle-ci lui accorda avec joie quelques-unes de ses filles, les choisissant elle-même parmi celles de Montferrand.

Le 8 septembre 1628 eut lieu la cérémonie de l’établissement par l’évêque.

La communauté s’accrut si fort, que dès l’année suivante il fallut songer à agrandir la petite maison qui tenait lieu de monastère. Malgré les aménagements, la maison devenait franchement insuffisante et, en 1632, on posa la première pierre du nouveau monastère.

Le nombre des religieuses en ces commencements permit les fondations d’Albi en 1638, d’Aurillac en 1651 et de Brioude en 1659.

23 février 1789. Un décret défend l’admission de nouveaux sujets, suivi trois ans plus tard de celui de la suppression des maisons religieuses. Le 14 septembre 1792, les sœurs sont expulsées et les biens confisqués. Elles refuseront de prêter le serment constitutionnel et préfèreront souffrir la détention ou se trouver sans abri et sans secours.

En 1818, on proposa aux Visitandines l’achat d’un prieuré à Aurillac où elles décidèrent d’y transférer la communauté. Lorsque les habitants apprirent ce projet, ils protestèrent si bien que les autorités proposèrent de « donner » un vaste terrain en dédommagement de leur ancien couvent.

On commença les fondations le 3 août 1823. Le 20 juin 1826 avait lieu la translation de toutes les sœurs.

Lire plusVoir moins
Filtrer par

Menu

Paramètres